Cannes de déplacement

La canne de locomotion doit être pliante. Une fois repliée, son encombrement est moindre et elle peut facilement être rangée dans n’importe quelle sac ou sacoche.

Le poids est le premier critère à prendre en compte pour le choix d’une canne. Plus la canne est légère, plus la fatigabilité est réduite. Un matériau tel que l’aluminium est plus économique, mais la canne sera moins robuste et plus lourde.
La fibre de carbone (graphite) reste le meilleur choix, plus légère et plus solide, la canne est plus facile à manier et durera plus longtemps.

Toujours dans l’idée d’une simplicité de manipulation, les embouts tournant sont à prioriser. Un embout tournant permet de ne pas accrocher les surface au sol, rendant le balayage plus facile et moins fatiguant. En choisissant un diamètre d’embout important, on évite que ceux-ci ne se coincent dans les grilles au sol. Les embouts actuels sont robustes, ils s’usent moins vite et ne se cassent plus. Sur certains modèles de cannes, ils peuvent être changés.
Les embouts fixes sont plutôt à réserver aux cannes de signalement, ils ne permettent pas le balayage au sol et contraignent la locomotion.

Pour plus de confort, il est conseillé de choisir une poignée en caoutchouc. Elle préservera les mains et permettra une meilleure prise de la canne. La dragonne élastique est également une option utile : elle évite de faire tomber la canne et permet de la maintenir rassemblée en position pliée.

L’élastique central doublé est également un choix à privilégier : il est plus solide que l’élastique simple. Sur certains modèles, il peut même être remplacé, contrairement à l’élastique simple.

Par ordre décroissant

Grille Liste

Par ordre décroissant

Grille Liste