Afficheurs braille

Généralités sur les plages et bloc-notes braille

Partant du principe qu'une personne très malvoyante ou aveugle n'est pas en mesure de lire l'écran de son ordinateur et d'agir sur les informations à l'aide du clic de la souris, on a imaginé des logiciels de lecture ou de revue d'écran qui convertissent les données affichées à l'écran en données sonores, diffusées par une voix électronique qu'on appelle synthèse vocale. Pour les personnes qui travaillent en braille, on a mis au point des périphériques spéciaux, munis de cellules braille, qui remplacent l'écran. Ces appareils, pilotés par la revue d'écran, sont généralement classés en deux sortes, bien qu'il existe aujourd'hui des appareils entre les deux : les plages braille et les bloc-notes braille, nous y reviendront.

Contrairement à un écran, un appareil braille ne présente qu'une seule ligne de texte. Le lecteur d'écran dispose de fonctionnalités permettant à l'utilisateur de parcourir le texte présent à l'écran. C'est un peu comme si on déplaçait le regard à l'écran. On peut aller plus haut, plus bas, à droite ou à gauche pour prendre connaissance de la totalité du texte affiché sur le moniteur.

Qu'est-ce qu'une plage braille ?

Les plages braille n'ont pas de fonctions annexes. Si on les débranche de l'ordinateur ou si on les déconnecte du téléphone, elles ne font rien par elles-mêmes. Au fil du temps, les plages braille ont été améliorées et on leur a adjoint un clavier braille (Perkins), des fonctions internes (par exemple un mini-éditeur, un calendrier) et une batterie avec l'arrivée des connexions Bluetooth.

Le nombre de cellules sur la ligne braille varie de 12 (pour les plus petites, utilisées le plus souvent avec un téléphone) à 80 pour les modèles de bureau (pour les utikisateurs qui veulent manipuler de longues lignes de données dans des tableaux).

Qu'est-ce qu'un bloc-notes braille ?

Les bloc-notes sont d'abord des appareils légers et peu encombrants, permettant d'avoir de quoi noter en toutes circonstances. Grâce au wifi, ils se connectent aujourd'hui à Internet pour naviguer sur la toile, envoyer des mails, lire une vidéo Youtube et poster sur les réseaux sociaux. Ils sont aussi capables de lire des livres électroniques au formats audio ou Daisy. Ils sont dotés d'une synthèse vocale, ce qui permet de travailler en braille ou en vocal. Ils proposent aussi un agenda, un carnet d'adresses, la radio FM, un lecteur de fichiers multimédia et d'autres fonctionnalités.

Le traitement de texte d'un bloc-notes est en général plus évolué que l'éditeur d'une plage braille. Il permet souvent d'imprimer sur une imprimante standard ou de produire du braille sur une embosseuse. On peut centrer du texte, mettre en gras, utiliser le presse-papiers et enregistrer son document dans plusieurs format. Le traitement de texte permet de saisir du braille à 8 points, qu'on appelle le braille informatique, ou du braille standard, celui qu'on utilise dans les livres sur papier. Dans ce dernier cas, on a alors la possibilité de travailler en braille intégral ou en braille abrégé.

Les bloc-notes ont le plus souvent la possibilité de devenir aussi plages braille si on les connecte à un ordinateur ou à un téléphone. Ils disposent la plupart du temps d'un clavier braille de type Perkins, mais il en existe avec des claviers AZERTY.

Le nombre de cellules braille va de 20 à 40.

Par ordre décroissant

Grille Liste

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
Par ordre décroissant

Grille Liste

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4